David Assouline

David ASSOULINE est né le 16 juin 1959 à Sefrou (Maroc). Il est père de 3 enfants.
Professeur et auteur
Professeur d’Histoire-Géographie, il est co-auteur de Notre Printemps en hiver (Editions La Découverte,1987), de la trilogie Un Siècle d’immigrations en France : De la mine au champs de bataille (1851-1918), De l’usine au Maquis (1918-1945), Du Chantier à la citoyenneté (1945 à nos jours) » (Editions Syros.1995-1997).
Il a également écrit et réalisé le film documentaire « Entre Paradis perdu et Terre promise » sur l’histoire des juifs du Maroc. (60 mn, Mercredi de l’Histoire, Arte. 1997).
Auteur de plusieurs recherches, études et expositions sur la répression des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie, il est co-auteur de A propos d’octobre 1961 (Editions ANM, 2001), il a découvert les archives du parquet de Paris prouvant de façon irréfutable les dizaines de morts algériens suite à la répression policière sous les ordres de Maurice Papon du 17 octobre 1961.
Des premiers combats situés dans le mouvement social
– Membre du collectif d’organisation de la marche contre le racisme et pour l’Egalité des droits en 1983 (marche des beurs).
– Fondateur du mouvement  » Faut pas décoder  » contre la réforme du code de la nationalité en 1993,
– Fondateur du mouvement  » Stop La Violence  » en 1999.
– Elu porte-parole de la coordination nationale étudiante contre la loi Devaquet en 1986 qui a obtenu le retrait de la Loi, la démission du ministre qui a largement contribué à faire battre Chirac aux présidentielles de 1988.
Un engagement politique
– Engagement dans le mouvement trotskyste jusqu’en 1992
– Membre du Parti Socialiste depuis 1995
– Membre du Conseil National du Parti Socialiste depuis 2003
– Secrétaire national à la Défense du PS (2005-2007)
– Secrétaire national à la vie associative (2007-2008)
– Secrétaire national à la communication et la mobilisation (depuis 2008)
Un ancrage local dans 20ème arrondissement de Paris
Habitant depuis 25 ans dans le 20ème arrondissement, il a participé à la campagne pour déverrouiller Paris en 1995, comme directeur de campagne parisienne des listes socialistes  » Paris s’éveille « , et comme candidat sur la liste municipale du 20ème arrondissement.
Elu d’arrondissement, il a été en charge d’inventer et piloter le dispositif de démocratie participative qui a conduit à la création des premiers conseils de quartiers à Paris en 1995 (il y en a aujourd’hui 121).
Un nouveau mandat en 2001 au service des Parisiens
– En 2001, élu Conseiller de Paris, et nommé Adjoint au Maire de Paris chargé de la Vie Etudiante.
– L’ensemble des engagements pris devant les parisiens concernant la Vie étudiante sont à ce jour réalisés ou été lancés : le conseil parisien de la vie étudiante regroupant plus de 300 associations, la Maison des initiatives étudiantes qui permet à des centaines d’associations de monter leurs projets et de les réaliser, un plan de construction de 3000 logements sociaux pour étudiants (3212 déjà livrés ou financés), une plate-forme d’accueil des étudiants étrangers, un festival culturel étudiant « Ici et demain « , un passeport étudiant sous forme de carte unique des étudiants parisiens incluant les services universitaires, du Crous et de la Ville, et bien d’autres réalisations quotidiennes, qui ont changé les rapports entre la Ville et le monde universitaire.
Un nouvel élan  » le Nouveau parti socialiste « 
– Après le 21 Avril 2002, Co-fondateur et co-rédacteur de la motion  » Pour un Nouveau Parti Socialiste  » avec Arnaud MONTEBOURG, Vincent PEILLON et de Benoît HAMON.
– Responsable du suivi des fédérations et de l’organisation du courant NPS au niveau national.
– Porte-Parole du NPS-Paris.
Militant Sénateur Socialiste
– Extrait de sa déclaration de candidature devant les socialistes :  » Je me sens aujourd’hui capable de défendre pleinement les valeurs et le programme du socialisme dans l’enceinte parlementaire. J’ai également conscience que le Sénat est une anomalie dans sa forme actuelle. Ainsi, pour renouveler la démocratie et la République, nous devons en faire une Chambre des forces vives de la nation. Si le Parti me désignait, puis les grands électeurs en septembre 2004, je serais un Militant Sénateur socialiste à plein temps, pour honorer entièrement le mandat et la responsabilité qui m’auront été confiés. « 
– Pour remplir son mandat et être disponible, il annonce sa démission de son mandat d’Adjoint au Maire de Paris, chargé de la vie étudiante, dès son élection au Sénat.
– Il est élu sénateur le 26 septembre 2004 et réélu le 25 septembre 2011.
2008: Paris un temps d’avance
En Mars 2008, il est de nouveau élu au Conseil de Paris en étant numéro 2 de la liste proposée aux électeurs et électrices du 20ème arrondissement.
Fonctions actuelles
– Président de la commission sénatoriale pour le contrôle de l’application des lois,
– Vice-Président de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication,
– Président du groupe d’amitié France-Japon au Sénat, élu en 2008 et réélu en 2012,
– Vice-Président du groupe d’études sur les pratiques sportives,
– administrateur du Centre National du Cinéma et de l’image animée au titre du Sénat
– Conseiller de Paris,

– Président du groupe socialiste, radical de gauche et apparentés de la mairie du 20ème arrondissement,

– Vice-président du groupe socialiste, radical de gauche et apparentés de la mairie de Paris,

– Secrétaire national à la communication et la mobilisation du Parti socialiste,

– Porte-parole adjoint du Parti socialiste dans le dispositif de campagne pour les législatives 2012

 

– Porte-parole national du Parti socialiste depuis la victoire de la Gauche aux législatives 2012

Contactez la Fédération de Paris du Parti socialiste

Vous avez une question sur notre projet ? Vous voulez nous rejoindre, ou simplement vous informer ? Vous pouvez nous poser toutes vos questions ici !

En cours d’envoi

Abonnez-vous à la lettre d’information


Boîte à outils

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?