Compte-rendu de la commission fédérale Education – Documents pour la réflexion collective

Marie-José Raymond-Rossi

Compte – rendu de la COMMISSION ÉDUCATION
27 mars 2006

liste des présents :

ARNAUD Patrice, ALLARD Philippe, BOURQUELOT, Lucile (17ème), CARTERON Elisabeth (10ème), CORNEVIN Bernard, ESCALIER Marie-Christine (13ème ouest), DEBANNE Emmanuel (11ème), HOUMARD Jean (8ème), JAROUSSEAU Vincent (14èmePM), KANT Jean – Daniel (13ème ouest), LOUBASSON Joseph, MINET Géraldine (17ème), PELLERIN Sébastien (13ème ouest), RAYMOND Henri(13ème ouest),  RAYMOND-ROSSI Marie-José (13ème ouest), ROBREDO Jean (10ème), STRUB Marie (13ème ouest), THOMAS Vanessa (12ème),  TOUZET Laurent (12ème)

Etaient excusés : GUIDONI Jean-Paul, JESU Frédéric (19ème)

 

* * * * * *
Après un échange rapide sur la lettre de cadrage de la commission nationale au projet, il nous semble important de rédiger des contributions fédérales sur des thèmes bien précis, car le texte proposé par le national ressemble plus à une liste à la Prévert qu’à un véritable projet. Demandons nous, et c’est une question fondamentale qui devra guider notre réflexion : A quoi sert l’école ? Notre école tient elle compte des évolutions de la société ?

Nous souhaitons que le projet détermine clairement nos priorités y compris en terme budgétaire.

Pour certains militants, un projet ne doit pas être seulement « la lutte des inégalités » mais doit réintroduire des valeurs, les valeurs de l’Ecole Républicaine, des valeurs partagées par les socialistes (L’entraide entre élèves, la co-éducation entre élèves, sera le moyen de développer la solidarité). Il est important d’introduire ces valeurs dès l’introduction et en conséquence nous nous proposons de rédiger une introduction que nous proposerons au débat national. Un petit débat s’installe sur la notion « réintroduction des valeurs » car n’est il pas préférable de parler de « projet de société ».

On doit aussi s’interroger sur « les savoirs qu’on veut transmettre » et certains proposent de s’interroger sur les liens entre l’école et l’entreprise.

On constate que l’école et les enseignants fabriquent la sélection, il est donc bon de se demander, dans un souci d’égalité, quel projet, quelles propositions pourraient porter les socialistes pour que cette sélection soit moins dure.

Ils faut également que notre projet réponde aux crises majeures des 5 dernières années notamment dans le second degré, l’enseignement supérieur et la recherche.

Il nous faudra aussi clairement réfléchir sur l’enseignement professionnel.

Un militant nous propose de travailler, et nous remet une contribution, rédigée par la commission éducation de la section du 11ème  intitulée «Pour une politique de l’enseignement des langues étrangères plus équitable, efficace et respectueuse de la diversité culturelle » partant d’un souci d’égalité des chances elle propose de traiter notamment du refus du tout anglais, de défendre le plurilinguisme et de supprimer la discrimination contre l’Espéranto dans le primaire et au baccalauréat
Pour une plus grande efficacité et afin d’apporter au plus vite nos contributions au projet national, nous décidons de mettre en place des commissions :

Coéducation/ petite enfance

Parmi les présents se sont inscrits pour travailler sur ce secteur :
Lucile BOURQUELOT, Emmanuel DEBANNE, Jean HOUMARD, Vincent JAROUSSEAU, Joseph LOUBASSON, Marie-José RAYMOND-ROSSI, Vanessa THOMAS

La commission déterminera les thèmes et les sujets qu’elle abordera dans la contribution fédérale

La prochaine réunion se tiendra le  à préciser

Enseignement scolaire

Parmi les présents se sont inscrits pour travailler sur ce secteur :
Philippe ALLARD, Elisabeth CARTERON, Bernard CORNEVIN, Emmanuel DEBANNE, Marie-Christine ESCALIER, Géraldine MINET, Sébastien PELLERIN, Marie-José RAYMOND-ROSSI, Jean-François ROBREDO, Marie STRUB, Laurent TOUZET,

La commission déterminera les thèmes et les sujets qu’elle abordera dans la contribution fédérale mais sont déjà avancés les thèmes suivants : Ghettoïsation, ZEP, orientation.

La prochaine réunion se tiendra à préciser

Enseignement supérieur et recherche

Parmi les présents se sont inscrits pour travailler sur ce secteur :
Patrice ARNAUD, Clémence CARDON, Bernard CORNEVIN, Jean-Daniel KANT, Joseph LOUBASSON, Sébastien PELLERIN, Marie-José RAYMOND-ROSSI, Laurent TOUZET

La commission déterminera les thèmes et les sujets qu’elle abordera dans la contribution fédérale mais pense que ne peuvent être dissociés de sa réflexion les problèmes liés à la vie étudiante. Nous souhaitons vivement que des militants du MJS et de l’UNEF membres du PS viennent travailler avec nous sur cette contribution.

La prochaine réunion se tiendra le lundi 3 avril 2006 à 19 H  à la Fédération de Paris

Nous tenons à rappeler que ces commissions sont ouvertes à tous les militants de la fédération de Paris. Ceux qui veulent y participer peuvent prendre contact avec Marie-José RAYMOND – ROSSI mj.raymond-rossi@wanadoo.fr

Après un travail dans les commissions, les trois groupes se retrouveront en Commission éducation pour présenter les contributions rédigées, débattre et amender les textes proposés, afin qu’une ou des contributions puissent être envoyées à Patrick Bloche avant la fin avril pour être versée aux travaux de la commission fédérale au projet.

Cette réunion « plénière »de la commission Education se tiendra le

Mercredi 27 avril à 19 H 30 dans les locaux de la Fédération

Il serait souhaitable également de trouver un moyen pour que les travaux des commissions éducation des sections puissent venir alimenter nos travaux et que les nôtres puissent redescendre dans les sections.

Marie-José RAYMOND-ROSSI
Secrétaire fédérale Education

Tags:

Contactez la Fédération de Paris du Parti socialiste

Vous avez une question sur notre projet ? Vous voulez nous rejoindre, ou simplement vous informer ? Vous pouvez nous poser toutes vos questions ici !

En cours d’envoi

Abonnez-vous à la lettre d’information


Boîte à outils

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?